AEDRIM

Annonces immobilières : un DPE plus présent pour quel résultat sur le marché immobilier ? - 28/02/2022

Depuis le 1er janvier 2022, les propriétaires vendeurs et bailleurs sont tenus de renseigner encore davantage sur le DPE les acheteurs et locataires éventuels de leur logement au sein des annonces immobilières. En effet, celles-ci doivent comporter une nouvelle mention contenue dans le rapport du DPE, voire deux. Lesquelles ? Et quelles répercussions ont les données du DPE présentes dans les annonces immobilières sur le marché immobilier du Val-de-Marne et plus globalement des départements de l’est parisien ?

DPE dans les annonces immobilières : des nouvelles règles d’affichage pour mieux sensibiliser

Même si la sensibilisation des futurs acheteurs ou locataires de logements à la sobriété énergétique a toujours été une priorité au sein du DPE et des annonces immobilières, depuis le 1er janvier 2022, elle s’est encore renforcée. En effet, les propriétaires et bailleurs de logements doivent depuis cette date ajouter le montant estimatif en euros des dépenses énergétiques annuelles avec l’année de prise en compte des tarifs énergie ainsi que la mention « Logement à consommation énergétique excessive » s’il s’avère que le logement est noté F ou G au DPE.

Par ces nouvelles obligations d’affichage, les pouvoirs publics souhaitent que les acheteurs et les locataires de logements perçoivent mieux les enjeux énergétiques et climatiques et que les propriétaires se lancent dans des parcours de travaux d’efficacité énergétique. Dans le même temps, l’État souhaite repérer les mauvais élèves en termes d’économie d’énergie et de respect de l’environnement, qu’il pénalisera de plus en plus par des sanctions financières.

DPE Val-de-Marne et est parisien : ont-ils un impact sur le marché de l’immobilier local ?

Les DPE du Val-de-Marne et de l’est parisien sont un peu en stand-by actuellement en termes d’impact sur le marché de l’immobilier local. En effet, comme l’indique une étude publiée en janvier dernier et réalisée par le Groupe BPCE (Banque Populaire – Caisse d’Epargne), la tension actuelle du marché de l’immobilier laisse peu de place aux données énergétique et climatique du DPE en termes d’influence sur les ventes ou les locations de logements.

Néanmoins, les dispositions de la loi Climat et Résilience, une fois que l’offre immobilière sera relativement équivalente à la demande, donneront aux données majeures du DPE un rôle prépondérant dans la prise de décision surtout dans les zones géographiques où les passoires énergétiques sont nombreuses. Dans le Val-de-Marne et l’est parisien, l’impact du DPE sur le marché de l’immobilier ancien sera moindre. En effet, tous ces départements comptent peu de passoires énergétiques (7 à 15 % des ventes de 2020).


« Retour aux actualités
Diagnostic immobilier Paris 11

Nos avis Google

DPE Paris 11Déclaration CNIL n° 2104512 v 0 du 02 octobre 2017. Collecte des informations dans le cadre de la loi Informatique et Libertés.

Actualités & veille réglementaire

Une facture en attente ?

Payer en ligne en toute sécurité

Payer ma facture

Nos partenaires

Nos clients